mercredi 3 juin 2015

Interview des habitants du quartier n°1 : un après midi au jardin avec Mme Cochelin, Claire et Jean-Noël

L'association vous propose de découvrir des habitants du quartier à travers des mini-reportages. Premier reportage, en compagnie de Mme Cochelin, Claire et Jean-Noël, habitant de la rue du Haras...


Histoire du potager…
En 2014, Mme Cochelin, habitante de la rue du haras, était à la recherche d’une personne pour entretenir son jardin. De fil en aiguilles, ou plutôt au son du tam-tam, la demande est arrivée à l’Association du Quartier du Cerf-Volant. L'association a diffusé cette information aux membres dont font partie, Claire et Jean-Noël, jeune couple habitant la résidence Louis Blériot, rue du Haras. Sensibles aux bienfaits de cultiver son lopin de terre, ils ont tout de suite été intéressés. C’est ainsi que l’association a mis en relation Claire et Jean-Noël avec Mme Cochelin. Un bel exemple d’aide intergénérationnelle entre résidents du quartier du Cerf Volant !

L’Association Quartier du Cerf-Volant les a retrouvés dans le potager, en plein après-midi ensoleillé, et leur a demandé de raconter leur rencontre.


AQCV : Bonjour Mme COCHELIN, quel était votre besoin initial ?

Mme COCHELIN : Auparavant, il y avait une personne qui venait faire mon jardin. Mais compte tenu de son grand âge, cette personne a dû arrêter. J’avais donc besoin de trouver quelqu’un d’autre pour entretenir mon jardin et mon potager. En plus, compte-tenu de mon âge, il était important pour moi qu’il y ait du passage et une présence quotidienne autour de moi.

AQCV : Claire et Jean-Noël, pourquoi avoir accepté cette proposition de Mme COCHELIN ?

Claire et Jean-Noël : Préoccupés par la qualité de ce que nous mangeons, nous avions envie de jardiner nos produits maraîchers. Nos familles ont toujours possédé un jardin mais il est difficile d'acquérir une propriété avec jardin quand on commence à travailler. Une solution est de faire plusieurs kilomètres pour profiter d'un jardin ouvrier. Mais cette contrainte est assez décourageante. Alors, quand nous avons eu connaissance du besoin de Mme COCHELIN à travers l'annonce de l'AQCV, nous avons sauté sur l'occasion! C'est parfait pour nous de faire pousser maintenant nos légumes. Et puis, la rencontre avec notre voisine Mme COCHELIN est encore plus gratifiante pour nous.

 AQCV : Que faites-vous dans le jardin de Mme COCHELIN ?

Claire et Jean-Noël : Nous cultivons le potager et de temps en temps nous entretenons la pelouse et quelques haies autour de sa maison.

AQCV : Quels fruits et légumes cultivez-vous ?

Claire et Jean-Noël : Nous avons des courges, des concombres, des haricots et des tomates pour la belle saison mais pour le moment ce sont les radis et les fraises qui commencent à donner. Nous faisons aussi différents choux, blettes, de l’ail, du poireau. N'étant pas des spécialistes, nous tentons et expérimentons de nouvelles cultures de temps à autre. En ce qui concerne les fruits nous avons des fraises, des melons et de la rhubarbe et il y a quelques arbres fruitiers qu’il faut entretenir.




AQCV : Tout cela doit demander du temps ?

Claire et Jean-Noël : Effectivement, mais la proximité réduit énormément cette contrainte. Au printemps et en été, nous venons tous les soirs quand il ne pleut pas pour arroser le potager et récolter. Cette activité prend dans les 30 minutes (3 à 4 heures par semaine). Quand nous tondons la pelouse, ca nous prend dans les 2 heures environ. En automne, nous venons moins fréquemment mais quand même 2 à 3 fois par semaine. L'hiver nécessite moins d'entretien mais à chaque venue nous prévenons et rencontrons Mme COCHELIN.

AQCV : Claire et Jean-Noël, avez-vous d’autres engagements dans le quartier du Cerf Volant ?

Claire et Jean-Noël : L’année dernière, au moment de Noël, nous avons aussi proposé aux membres de l’association un atelier cuisine pour préparer du foie gras en terrine. Nous n’avions eu qu’une seule personne présente à cause de la proximité de Noël. En 2015, nous proposerons de nouveau cet atelier un bon mois avant Noël et une semaine avant pour que d'autres personnes du quartier puissent profiter de ce produit pour les fêtes, avec la joie de l'avoir fait soi-même.
A une échelle plus restreinte, nous participons à l’activité du Conseil syndical de la résidence.


AQCV : L’Association sera ravie de relayer votre l'annonce de l'atelier. Merci à vous trois, pour cette interview reportage et bonne collaboration !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire